DES IDEES POUR NOEL (2/2)

Voici enfin la deuxième partie de ma liste de livres pour Noël !
Pour les amateurs de pain et ceux que la technique intéresse, le très beau coffret proposé par de Thomas Teffri-Chambelland intitulé Traité de boulangerie au levain aux éditions Ducasse est un superbe cadeau. Il est constitué de 2 tomes (Tome 1 Théorie / Tome 2 Pratique) très didactiques mais clairement réservés aux spécialistes qu’ils soient amateurs ou professionnels. Rappelons que Thomas Teffri-Chambelland est biologiste de formation, boulanger, directeur de l’école internationale de boulangerie, agriculteur bio et co-fondateur de plusieurs boulangeries en France. Dans cet ouvrage, il explique avoir essayé de « transmettre ce que la boulangerie lui a offert depuis presque vingt ans ». Et même si les éléments donnés sont très techniques, l’auteur rappelle que « la théorie qui sous-tend la pratique boulangère n’est pas un but en soi, mais bien un moyen pédagogique offert au boulanger. Il s’agit aussi d’un très bel objet éditorial : une maquette sobre, une mise en page très élégante et de nombreuses illustrations (schémas pour le tome 1, stylisme culinaire et photographies pour le tome 2).

Pour creuser la même thématique, on soulignera la sortie récente du superbe ouvrage de Magnus Nillson, La Boulangerie des pays nordiques, publié par Phaidon. Après La Cuisine des pays nordiques paru en 2016, le chef du restaurant suédois Fäviken Magasinet s’attaque aux « plats à base de céréales/pâtisseries salées et sucrées/desserts/confiseries/confitures/sirops/cuits au four et autres trucs vaguement liés aux sujets susmentionnés ! » Un nombre incroyable de recettes modernes ou traditionnelles compose cet ouvrage encyclopédique ; elles sont accompagnées de schémas détaillés destinés à expliquer les préparations les plus techniques et à rendre le geste accessible. Le livre est aussi très beau à feuilleter puisque le chef a réalisé durant son périple documentaire de très belles photographies qui viennent ponctuer le texte.

Si vous cherchez un livre de recettes très simples pour une cuisine du quotidien, Les Petites Recettes pour ma tribu,  par Minireyve, aux éditions Larousse me semble tout à fait approprié. Les recettes sont classées par saison, la promesse de départ est de montrer qu’on peut « concilier le rapide et le bon », et l’objectif est « de donner des idées simples en toutes situations ». C’est un livre très facile d’accès et joliment illustré qui peut donner des idées à un.e cuisinier.e débutant.e, mais aussi donner envie à un enfant/adolescent de se mettre à cuisinier en toute autonomie.

Et puis cela fait un moment que je voulais évoquer ce petit ouvrage extrêmement poétique, Le Nuage, dix façons de le préparer, écrit par Ryoko Sekiguchi (que vous pouvez écouter ici), Sugio Yamaguchi, Valentin Devos, publié par les éditions de l’Epure. Pour conserver l’effet de surprise, je dirai seulement qu’il s’agit de recettes de nuages, le point de départ étant que « la cuisine japonaise a ceci de particulier qu’elle a longtemps utilisé le nuage comme un ingrédient majeur. L’impression aérienne que l’on garde souvent après un repas japonais vient du fait que le nuage est apprécié comme le summum des produits nobles. » Quelques conseils de spécialiste sont donnés en introduction : « Maniez avec précaution les nuages contenant des éclairs : ils peuvent laisser une légère sensation de picotement sur la langue, ou éclater lors de la friture. » Et en guise de conclusion, un dernier texte écrit par Ryoko Sekiguchi répond à la question De quoi se nourrissent les nuages ?« Lorsqu’un avion entre dans un nuage, ce dernier doit le secouer pour vérifier s’il est comestible ou non (les avions disparus sont donc le fruit d’une ingestion par erreur. »

Enfin, je vous conseille vivement le livre de Lili Barbery-Coulon, La Réconciliation, paru aux éditions Marabout. Dans ce témoignage, Lili Barbery-Coulon (à écouter ici), ex-journaliste reconvertie en professeure de yoga kundalini, raconte comment elle s’est réconciliée avec son corps, mêlant récits intimes et interviews de celles et ceux qui l’ont accompagnée sur ce long chemin “de la haine du corps à l’amour de soi”. Même si vous êtes très bien dans votre corps, même si vous savez bien que les régimes ne pourront jamais guérir votre âme, ce livre qui reste très intéressant pour la richesse des sujets abordés. Sa lecture vous engage sur les voies de l’introspection et de la remise en question, vous accompagne vers la prise de conscience de ce qui est important pour vous, pour les autres, ouvre de nombreuses pistes de réflexion. En ce qui me concerne, je me suis d’abord sentie nulle de ne pas arriver à, de ne pas être capable de, et puis finalement, plus j’avançais dans la lecture plus le livre m’a motivée et donné du courage pour essayer de…

Et bien évidemment, les livres déjà évoqués ici cette année font eux-aussi partie de ma sélection :

http://www.ceuxquinouslient.fr/les-cuistots-migrateurs/

http://www.ceuxquinouslient.fr/pour-une-revolution-delicieuse/

http://www.ceuxquinouslient.fr/graines-dune-bretagne-davenir/

http://www.ceuxquinouslient.fr/le-grand-precis-des-vins-au-naturel/

http://www.ceuxquinouslient.fr/bien-et-bon-a-manger/

Partager

Poster une rponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *