DU PAIN, DU VIN, DES OURSINS

Il y a quelques temps, on m’a offert un très beau livre au titre tellement inspirant, Du pain, du vin, des oursins, et tellement gourmand. Cet ouvrage est très bel objet écrit par Nicolas Stromboni, marchand de vins à Ajaccio, qui a choisi de raconter la Corse, sa Corse, à travers des produits, des hommes et des recettes.

En préambule, l’auteur rappelle que la Corse, c’est « une île, une montagne, une plaine, une succession de vallées cloisonnées » ; la Corse, c’est effectivement tout cela à la fois et c’est aussi « le patrimoine gastronomique le plus riche de France ».

Le livre est organisé en différentes sections, la première partie étant consacrée au COCHON en particulier,  la suivante à la VIANDE. Puis viennent les FROMAGES, les PRODUITS DE LA MER, les FRUITS ET LES LÉGUMES, les DESSERTS, et enfin, les VINS.

Dans chaque section, on trouve des recettes, bien sûr, mais aussi des explications. Qu’est-ce que le brocciu et comment le fabrique-t-on ? « Le brocciu symbolise à lui seul le trait d’union entre une Corse pastorale et l’immense champ contemporain et gastronomique qu’il suscite. »

Au fil des pages on croise pêle-mêle une belle évocation du couteau corse et de ses secrets de fabrications, un point sur les huîtres et les oursins, ou encore un guide très clair des vins corses.

De magnifiques portraits ponctuent le parcours et nous permettent de faire de belles rencontres : on fait la connaissance de Bastienne Corazzini, une fille de berger qui a traversé les époques et « qui pourrait être la grand-mère de chaque Corse », Jean-Louis Guaitella, pêcheur sur l’étang d’Urbino, Anne Nocera, une « safranière, agrumicultrice, pépiniériste » revenue sur son île après ses études supérieures.

Il y a le pain, il y a le vin, il y a évidemment les oursins, et puis le tartare de langoustines, le fiadone, le poulpe, les olives, les agrumes, la châtaigne, et le miel bien sûr.

L’ouvrage propose aussi des rubriques plus didactiques, comme un vocabulaire corse/français ou encore une série de questions/réponses regroupant des interrogations récurrentes comme « Y a-t-il beaucoup de vins bio ? L’environnement naturel permet de cultiver la vigne en grande partie en bio, même si peu le revendiquent. »

Et puis il y a aussi des photographies, de très belles photographies de Sandra Mahut qui mettent un terroir et des personnages en valeur.

Ce beau livre, c’est un morceau de Corse dans son salon, et le feuilleter c’est la joie intense de partir un peu en vacances !

 

Du Pain, du Vin, des Oursins de Nicolas Stromboni, éditions Marabout, Paris, 2016

Format :  203 x 298 mm- 320 pages

EAN : 9782501103343

 

EnregistrerEnregistrer

Partager

Poster une rponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *