LA JOIE DE CREER

Dans La Joie de créer, Michel Troisgros dialogue avec Denis Lafay et se confie comme il ne l’avait sans doute jamais fait sur ce qui l’anime et ce qui nourrit sa créativité.
Un gros travail éditorial est fait sur le livre afin de produire un objet final est élégant : la couverture originale et élégante, la mise en page soignée et le choix du papier, les illustrations raffinées réalisées par Pascal Lemaître sont tout à fait en accord avec l’image que dégage le travail de Michel Troisgros. Le chef a le souci du détail, qu’il s’agisse de la cuisine en elle-même mais aussi du cadre dans lequel le client est reçu, comme le montre le soin apporté à l’architecture et à la décoration délicate de la salle de restauration du Bois sans feuilles à Ouches. Denys Lafay nous dit que Michel Troisgros est un féru d’architecture et cela est évident que on voit le résultat de sa collaboration avec son ami architecte Patrick Bouchain qui a accompagné la conception du lieu.
Dans cette discussion, il est question de peinture, de sculpture, d’œuvres d’art, de leur place dans la vie de Michel Troisgros, et de l’influence qu’elles peuvent avoir sur sa cuisine.
L’ouvrage se termine par quelques recettes emblématiques, celle du Blanc de lait et noir de truffe, le plat signature évoquant une œuvre de Lucio Fontana, Le Champ coloré, et Le Papillon.

Un jour, je découvris dans la galerie parisienne l’œuvre de Silvia Bächli. Je montrai la reproduction à mon chef pâtissier, et ensemble nous entreprîmes une composition : différentes couches alternant meringue et feuilletage extrêmement fins – au point que le sucre était à peine perceptible – aux tons pastel – afin de respecter les propriétés de l’aquarelle -, entre lesquelles étaient disposées différentes matières (mousses, etc.) qui assuraient à l’ensemble moelleux mais aussi hauteur. Quant à la forme finale, nous optâmes pour celle d’un papillon, que le maître d’hôtel découpait délicatement au centre avec le dos du couteau, faisant alors remonter les extrémités, telles des ailes. L’ensemble, d’une grande légèreté, semblait flotter dans l’air. Tout comme l’œuvre de Silvia Bächli.” Michel Troisgros

La Joie de créer. Editions de l’Aube. ISBN 9782815926553

Partager

Poster une rponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *