EPISODE 13 CAMILLE LABRO

J’ai rencontré Camille Labro le 27 novembre 2018, chez elle à Paris.  Camille Labro est journaliste culinaire et publie chaque semaine des articles dans M le magazine du Monde, et plus particulièrement une chronique, Une Affaire de goût, dans laquelle une recette-mémoire sert de point de départ au portrait d’une personnalité, liée de près ou de loin au monde de la gastronomie. Quatre-vingts textes relatant ces rencontres ont été rassemblés dans un très bel ouvrage, Affaires de goût, 80 recettes-mémoire, paru en 2018 aux éditions du Rouergue.  La journaliste est aussi l’auteure de formidables livres et documentaires, des enquêtes effectuées auprès de ceux qui sont à l’origine de ce que nous mangeons, des chefs aux producteurs en passant …

UNE AUTRE IDÉE DU PAIN

J’ai lu Une Autre idée du pain de Nathaniel Doboin et Thomas Teffri-Chambelland, les deux associés à l’origine de la boulangerie Chambelland rue Ternaux à Paris. C’est un ouvrage de qualité, très bien réalisé, soigné, beau à regarder, agréable à toucher, et construit avec originalité. Les auteurs proposent un parcours de l’ordre du voyage, « des rizières aux délicieuses recettes naturellement sans gluten »,  comme l’annonce le sous-titre. Car même si le livre propose aussi des recettes, il ne s’agit pas d’un simple livre de recettes ; l’objectif est bien de raconter l’histoire de deux hommes qui avancent main dans la main et qui font de belles rencontres, souvent décisives dans l’orientation de leur travail. Dans une préface aussi …

COMME UN CHEF

J’ai lu Comme un chef, l’autobiographie culinaire de Benoît Peeters illustrée par Aurélia Aurita et publiée chez Casterman. C’est un très joli livre, à la mise en page soignée et aux graphismes attachants et performatifs. On connaissait déjà le travail d’Aurélia Aurita, auteure entre autres de Fraise et chocolat et de Buzz-moi, mais sa collaboration avec Benoît Peeters dévoile une nouvelle facette de son talent. Le dessin, au service de la narration, permet au lecteur de visualiser précisément gestes, plats et situations. Il a été décidé d’utiliser la couleur uniquement pour les aliments, un choix judicieux qui replace le produit de centre de l’attention, et fait passer les émotions avec une grande efficacité. L’ouvrage s’ouvre …